Le droit du travail a son Mooc

Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a lancé le 22 mai le premier Mooc sur le droit du travail : six semaines pour tout savoir sur le contrat de travail. Explications avec Anne Le Nouvel, professeur associée au Cnam qui animera l’ensemble des sessions de ce cours en ligne.

Le droit du travail a son Mooc.

Publicités

Solutions RH 2014 : Le Mooc, futur de la formation professionnelle

« Seuls, 10 à 15% des apprenants qui apprennent via des Moocs  vont jusqu’au bout de leur formation. De plus, le  certificat obtenu à leur issue ‘a pas la même valeur qu’un diplôme .

Aujourd’hui, la formation s’est fossilisée et les étudiants des grandes écoles sont stéréotypés.  A l’inverse,  42, l’école d’informatique gratuite et sans condition de diplôme créée par Xavier Niel garantit un emploi. »

Le représentant de l’Affen pense aussi que la formation nécessite la création de lieux de veille :

 » La connaissance technique double actuellement tous les 7 ans et en 2030, elle doublera tous les 72 jours. Les apprenants n’ont pas eu d’autre choix que de modifier leurs comportements  A présent, Ils dialoguent de façon intelligente et ont recours au crowdsourcing pour partager leurs connaissances.  Grâce au  numérique, la formation est devenue collective. »

Solutions RH 2014 : Le Mooc, futur de la formation professionnelle

Anant Agarwal: Pourquoi les MOOCs sont (encore) importants

Dans cette intervention de Anant Agarwal sur les Moocs, il faut retenir que, si les résultats 2013 concernant les MOOCS sont décevants, cela ne doit pas remettre en cause le principe même. Et il a raison. Comme tout système nouveau, le MOOC doit trouver sa place et son rythme.

Au commencement des plateformes de blogs, la blogosphère ressemblait à n’importe quoi et les journalistes s’indignaient des contenus informes et insipides. Lentement, le système a trouvé son rythme et ses adeptes et il n’est plus aujourd’hui un magazine ou un journaliste de renom qui ne possède pas son blog, avec le succès que l’on connait.

Nous gageons, à l’instar d’Anant Agarwal, qu’il en sera pareil pour les MOOCs

Anant Agarwal: Pourquoi les MOOCs sont (encore) importants

MOOCs : ce que les RH ont à y gagner

Nous avons beaucoup de visions des MOOC par ceux qui les font ou pensent en profiter. En revanche, nous avons peu d’avis de ceux qui en suivent les cours. Si vous êtes dans ce cas ou que vous connaissez des gens qui suivent certains MOOCs, faites-nous le savoir.

En attendant, voici un aperçu des connexions possibles entre MOOCs et fonctions RH. Est-ce que ça perverti le système ou est-ce que ça le soutient au contraire ? Laissez votre commentaire !

MOOCs : ce que les RH ont à y gagner

Les Mooc sont-ils un outil managérial ?

Au delà de l’effet de mode, les Mooc (Massives Open Online Courses) occupent aujourd’hui le devant de la scène des dispositifs digitaux utilisés dans l’enseignement supérieur. Longtemps boudés en France, il ne se passe pas une semaine sans qu’une nouvelle institution ne lance « son » Mooc pour permettre au plus grand nombre de profiter d’un aperçu qualitatif de leur catalogue de cours.

Poussons un peu la réflexion dans une logique d’innovation et d’expérimentation pour imaginer utiliser le Mooc comme un outil managérial.

Digital Learning : les Mooc sont-ils un outil managérial ?

Le SPOC plus fort que le MOOC ?

Le SPOC plus fort que le MOOC ?Le MOOC commence à peine à se diffuser que déjà le SPOC arrive dans la blogosphère. Qu’est-ce que c’est ? Que peut-il apporter de plus ? Est-il mieux adapté que le MOOC à la formation en entreprise ? Peut-il mettre à terre le stage ?

SPOC est l’abréviation de “Small Private Online Courses“ que l’on peut traduire par cours en ligne en petit groupe. Il reprend au MOOC les principes du Online et du cadencement pédagogique (des objectifs et des ressources “poussés“ par le professeur dans une logique de progression pédagogique). Il s’en distingue en étant fermé (groupe de 10 à 30 personnes environ) et donc plus forcément gratuit.

viaLe SPOC plus fort que le MOOC ?

Formation : de qui se MOOC t-on ?

La formation en France est mauvaise : jugement binaire et lapidaire, mais je m’appuie sur ma carrière de slasheur et avoir été responsable formation, enseignant, animateur de formation pour porter ce constat. La formation en entreprise…c’est encore pire !

A ces schémas sont venus se greffer les « révolutions » du E-Learning, des serious game, du blended learning, du social learning et désormais des MOOC. A chacune de ces nouveautés on a crié à l’innovation majeure qui allait bouleverser nos manières d’apprendre et de se former dans l’entreprise.

Les résultats sont en fait bien modestes. Les taux d’abandon en E-Learning sont faramineux, la réputation de ces formations est d’être des formations « low-cost » réservés aux employés lambda mais certainement pas aux cadres. On n’a pas l’impression d’être en formation car on est sur son poste de travail, appliqué à suivre le parcours prévu malgré les dérangements habituels du téléphone, des collègues…

Formation : de qui se MOOC t-on ?.