Trois clés pour gagner la guerre des talents

Trois clés pour gagner la guerre des talents | Indice RHVoici un vieux concept remis au goût du jour : la guerre des talents. Si l’humain est revient au coeur des entreprises, il devient le facteur numéro 1 de la compétitivité et chaque entreprise va vouloir recruter les meilleurs.

Autant se mettre à leur place et comprendre ce qu’elles veulent.

Trois clés pour gagner la guerre des talents

Ce que les jeux vidéo nous apprennent de l’économie

Le point de départ est une expérience racontée dans le mensuel libertarien américain Reason (@reason). Une expérience menée par un économiste grec du nom de Yanis Varoufakis (@yanisvaroufakis) qui enseigne la théorie économique à l’université d’Athènes ainsi qu’à l’université d’Austin au Texas. En 2011, Varoufakis est contacté par le PDG d’une entreprise de jeu vidéo, à l’origine de jeux comme Half-Life et Portal, qui lui demande s’il veut bien appliquer son savoir aux économies virtuelles qui sont à l’œuvre à l’intérieur des jeux vidéos. Pendant un an et demi, Varoufakis a joué, observé et a en tiré quelques conclusions bien intéressantes.

Selon Yannis Varoufakis, l’observation la plus frappante, c’est la vitesse à laquelle évoluent ces économies. En un an, vous assistez à des processus auxquels on peut assister dans les économies du monde « réel » – création de réseaux d’échange complexes et de systèmes économiques solides – mais qui prennent des siècles. Ce qui lui permis de comprendre quelque chose d’essentiel : « nous les économistes, dit-il, nous fabriquons des modèles où les choix économiques convergent très vite vers un équilibre où offre et demande s’équivalent et où les prix tendent vers leur niveau naturel, et ainsi de suite. Mais, ça n’est du tout comme ça que ça marche en vrai. Et nous aurions dû nous en apercevoir plus tôt. Et, c’est fascinant à voir dans le jeu vidéo : très vite, le comportement collectif converge à l’équilibre puis, de lui-même, se déséquilibre. Un autre équilibre apparaît, puis disparaît. Ce qui est fascinant, c’est la vitesse et l’irrégularité du comportement collectif à l’équilibre et la vitesse à laquelle de nouveaux équilibres se forment ». Pour lui, cela rend caducs tous les modèles économiques courants.

Ce que les jeux vidéo nous apprennent de l’économie

L’entreprise et les « digital workers »: publicité mensongère ?

Le « digital worker » qui arrive dans l’entreprise est parfois surpris de ne pas trouver un bureau ou un ordinateur pour travailler à son arrivée, de constater que son smartphone ne capte pas, de s’apercevoir que les accès réseaux sociaux type Facebook sont bridés, de ne pas avoir d’espaces RH pour gérer sa carrière, de comprendre qu’il y a une procédure pour télétravailler, etc… Il peine à retrouver ces fameux collaborateurs – ambassadeurs de la marque employeur – pour tisser son réseau socioprofessionnel.

Bref, alors qu’il pensait avoir pris l’autoroute professionnelle idéale, il se retrouve sur une nationale voire une route non goudronnée ! Les entreprises doivent gérer l’ensemble de la chaine de valeur RH pour satisfaire le « digital worker ».

Le Digital RH : des résultats à la hauteur des promesses ?

Utilisation des réseaux sociaux par les grandes écoles de commerce

 

Infographie : Utilisation des réseaux sociaux par les grandes écoles de commerce » L'RH de Noé

Les grandes écoles sont de plus en plus présentes et actives sur les réseaux sociaux. Yupeek a analysé la présence des 30 plus grandes écoles. Les grands gagnants de cette enquête sont HEC Paris, suivi de ESCP Europe puis de KEDGE Business School avec une prédominance sur les réseaux sociaux analysés.

Utilisation des réseaux sociaux par les grandes écoles de commerce

Faire confiance aux jeunes diplômés

Dans un contexte économique difficile, les jeunes diplômés ont plus de mal à décrocher leur premier emploi. 61% d’entre eux sont sans emploi six mois après l’obtention de leur diplôme. Qualité des profils recrutés, coût de leur formation interne, temps d’intégration au sein de l’entreprise, … sont autant de freins au recrutement des jeunes profils. Conscient de ces problèmes, Telindus a fait le choix d’investir sur un recrutement ciblé et sur un parcours formation dès l’intégration. Partant du principe que la valeur n’attend pas le nombre d’années, Telindus milite pour une politique forte en matière de recrutement notamment auprès des jeunes diplômés. Retour sur le choix gagnant d’une société qui accompagne les nouvelles générations

Faire confiance aux jeunes diplômés : Risques et bonnes pratiques

« Generation D », et ses membres toujours plus connectés

Après la génération Y, voici donc une nouvelle catégorie d’internautes, celle des accros aux appareils mobiles : la « Generation D » ou « Device Generation ». Sortie d’une étude réalisée par Harris Decima pour l’opérateur Rogers, cette expression désigne la part toujours plus importante d’utilisateurs ayant constamment un smartphone ou une tablette à portée de main. Les chiffres présentés ici sont avant tout représentatifs du Canada, mais il n’est pas inutile de s’y intéresser. Pour certaines personnes les technologies mobiles sont désormais quasi vitales.

Par exemple, 28% des sondés seraient prêts à faire une croix sur leur café du matin en échange d’une connexion à Internet où et quand ils veulent.

« Generation D », et ses membres toujours plus connectés.

Trouver un job sur les réseaux sociaux en 6 points

Savoir se présenter professionnellement sur Internet, ce n’est pas être un geek.

C’est maîtriser la présentation de soi, et l’adapter à n’importe quel outil. Social, ou pas. Nos amis de Talentéo aborde cette question en 6 points :Il y a donc des règles immuables qu’il faut connaitre et respecter pour communiquer, entrer en relation et échanger via les réseaux sociaux. Cet article va tenter de résumer ces bonnes pratiques, toutes issues de techniques de développement de réseau classiques, appliquées à ces nouveaux outils devenus désormais incontournables.L’enjeu est d’organiser une veille d’informations pertinentes par rapport à son projet professionnel tendances et acteurs de votre marché, offres d’emploi, demande d’expertise etc….

Ou comment Twitter, Viadéo ou LinkedIn peuvent vous permettre d’être encore plus visible et de trouver encore plus d’informations.

Trouver un job sur les réseaux sociaux en 6 points